The Legend of Elements
Tu viens de débarquer sur The Legend of Elements.
Ici, 5 tribus s'opposent, représentant chacune un élément: La Tribu de Rosée, l'eau, la Tribu de Cendre, le feu, la Tribu du Mistral, l'air, la Tribu Sylvestre, la Nature et la Tribu de Sable, la Terre. Cette zone est peuplée de chats. N'aie pas peu, approche... et pénètre dans le monde de The Legend Of Elements!

<script type=text/javascript> var banListe=['1','2','3']; document.write('<body class=ban' + banListe[Math.floor(Math.random()*banListe.length)] +'>'); </script>


Le courage nourrit les guerres, mais c'est la peur qui les fait naître
 

Partagez|
MessageSujet: Fiction - Les légendes de la forêt Ven 10 Avr - 22:09
Night
Les légendes sur les forêts sont nombreuses. Certains racontent qu'elles sont l'essence même du mal, ou qu'elles sont bienveillantes, ou que c'est l'endroit dans lequel se rassemblent les démons des temps anciens et où vivent les créatures enchantées.
Mais tout ceci est faux. Les bois ont toujours étés contrôlés par les bêtes sauvages. Cette histoire n'est pas semblable aux autres. Ici, des animaux qui n'auraient jamais du se rencontrer se voient devenir des alliés.
Mais qui sait ce que réserve cet univers ? Nous le serons bien assez tôt, et j'ai peur qu'il ne cache des secrets terribles...


C'était il y a très longtemps. Si longtemps que très peu s'en souviennent. Un jeune félin parcourait les montagnes et les forêts sans relâche. C'était un grand voyageur. Il avait vu beaucoup de pays. Mais contrairement à ce que l'on pourrait penser, c'était un jeune guerrier qui était agile de tout son corps. Jamais on n'avait put l'empêcher de passer, où qu'il aille.
Mais sa rencontre avec Aru, la princesse des forêts, risque de chambouler à tout jamais sa vie...
avatar
PUF : Soleilou, Winter ou Akasan
Messages : 98
Localisation : Derrière twa, BOUH !

Concernant votre chat.
~ Rang.: Mistral
~ Tribu.: Mistral
~ Liens.:
Admine psychopathe qui aime les crêpes arc-en-ciel. 8D
Voir le profil de l'utilisateur http://thelegendofelements.forumactif.org
MessageSujet: Re: Fiction - Les légendes de la forêt Ven 10 Avr - 22:53
Night

Chapitre 1


Les gouttes de pluie qui perlaient sur les branches luisaient d'un éclat blanc qui rayonnait dans les bois. Le jeune chat se glissait entre les immenses herbes avec une agilité surprenante. Son pelage gris clair, qui aurait dû depuis longtemps attirer les prédateurs de la forêt, était camouflé par de la boue. A son cou était suspendu un petit cristal bleu, et, sur sa patte droite, un poignard étincelant était retenu par des lanières. Si il se trouvait dans cette forêt, c'était pour une raison bien funeste. Sans qu'il ne le sache vraiment, par sa mission, il allait détruire les bois à jamais.
Enfin... D'abord, il devait trouver sa victime.
Elia devait reconnaître qu'il était un peu perdu. En vérité, il n'avait jamais vraiment pénétré dans la forêt, et n'en connaissait donc aucun recoin. C'est pour ceci qu'il se rendit à l'évidence : Il allait devoir utiliser la ruse. Pour cela, il devait reconnaître qu'il était doué. C'est vrai qu'il avait espionné nombre de personnes pour Nobusa, mais il n'avait jamais commis de meurtre. Il se crispa un peu à cette pensée et rajusta les bandages qui couvrait ses pattes. Si il les portaient, c'était pour cacher ses pattes maculées de blessures qui n'étaient généralement pas très appréciées quand on les voyait.
En y pensant, une larme coula sur la joue du jeune félin. Elle s'écrasa sur le sol en un léger point fluide. Mais le bruit suffit à alarmer les habitants de la forêt. Elia, réalisant son erreur, se plaqua au sol. Son coeur battait la chamade, et il avait peur. Mais il n'en montrait rien. Pas la moindre odeur qui prouvait sa terreur. Cependant, lorsqu'un bruit lourd traversa les buissons, Elia oublia sa concentration et se relâcha complètement. Il se raidit quelques secondes après lorsque l'odeur de sa peur monta dans les airs. Il serra les dents et se contenta de s'accroupir un peu plus.
- C'est un peu tard pour penser à se cacher, petit imbécile.
Un poids lourd lui écrasa l'épaule. Il se hérissa tout entier et tenta de dégainer. Sans résultat car l'autre l'avait complètement aplati.
- Je me demande ce que je vais faire de toi. Peut-être te dévorer, ou te donner en pâture aux charognards...
C'était toujours la même voix. Elle était puissante et un peu rocailleuse. Elia devina par l'odeur que c'était une louve.
Il le savait car au palais de Nobusa, sa conseillère - Diamonds - était elle aussi une louve. Cependant, celle qui le maintenait avait quelque chose de différent en son parfum. Elle sentait les feuilles mortes et la senteur des bois.
Il était vrai que le jeune chat n'aimait pas trop cette forêt, mais le bruissement du vent dans les branches l'apaisait. Quoique... Jusqu'au moment où il s'était mis à pleuvoir. C'était toujours le cas, d'ailleurs.
Tout autant était-il qu'il était désormais trempé et coincé sous un prédateur gigantesque. Comme il commençait à trouver le temps long, alors que la louve ne semblait pas décidée à partir, Elia décida de répondre à la louve.
- Fais de moi ce que tu veux...
Il afficha un sourire mesquin.
- ...Mais je ne suis pas sûr que tu y arrives.
Il sentit les griffes de l'autre se planter dans son épaule. Pas très fort, mais s'il n'avait pas su ce que c'était, il aurait juré que c'était des poignards. Retenant un cri de douleur, il serra les dents et continua, bien que cela ressemble plus à un marmonnement.
- D'ailleurs, tu ferais mieux de me lâcher avant que je ne dégaine.
Il y eut un gros POUF, et Elia crût s'étouffer. La louve venait de s'assoir sur son dos, bloquant ainsi ses pattes arrières et son arrière-train.
-Et tu comptes t'y prendre comment ? ricana-t-elle.
Elia poussa un long soupir et laissa sa tête retomber sur le sol poussiéreux.
- J'attendrais que tu me lâches, murmura-t-il.
La louve répondit de suite.
- J'ai tout mon temps.
Elia leva le nez brusquement. Il venait de démêler une autre odeur dans le poil de l'autre. Une odeur de... de maladie !
Il eut un sursaut et se tordit brusquement pour faire face à l'autre. Son dos craqua un peu puis se contorsionna comme le jeune chat le souhaitait.
C'était une louve aux yeux émeraudes et à la fourrure blanche comme la neige. Elle avait une tête énorme et des poils longs comme les oreilles d'Elia lui formait une grande crinière autour de crâne. Elle dévisageait sa proie d'un air paisible et le provoquait avec un sourire cruel.
- Tu es malade ?
C'était Elia qui avait parlé, tentant de ne pas trahir sa peur.
- Tu as peur, siffla l'autre.
Elia fronça la truffe, puis, dans un souffle, répondit.
- Oui.
L'autre dévoila ses crocs en un plus grand sourire.
- Tu le reconnais donc ?
Elia hocha la tête.
- Tu n'es pas si bête, finalement.
La louve leva la tête un instant, puis laissa couler ses yeux perçants vers l'autre.
- Ce n'est pas moi qui suit malade. C'est ma fille, Aru.
Aru ? Oh, cette louve était donc sa mère. Elia écarquilla un instant les yeux puis se reconcentra. C'était Aru qu'il devait tuer, et voilà qu'il rencontrait sa mère ? C'était parfait, et la chance était apparemment de son côté. Un plan germa dans sa tête. Il allait utiliser la ruse.
puis, au passage, il se rappela que puisque Aru était la fille de la louve, la louve était forcément l'ancienne reine des forêts... Ce qui signifiait que c'était Ashzura, la grande louve blanche des légendes ! Elia fixa longuement la louve avant de prononcer ces quelques mots.
- Tu es bien Ashzura, la louve qui a dévoré le coeur d'Onika ?
L'autre dévoila ses crocs et se lécha les babines.
- Je n'ai pas dévoré son coeur. Je l'ai arraché et jeté dans le fleuve.
Elle gronda pour elle même.
- Elle aurait détruit la forêt si je ne l'avais pas fait. Ce n'était qu'une imbécile.
Elle traversa Elia d'un regard vicieux.
- Et toi, est tu un imbécile ?
L'intéressé dressa les oreilles.
-...Je ne sais pas.
Ashzura laissa échapper un ricanement moqueur.
- Tu es bien comme tous les autres qui te ressemblent. Incapable de reconnaître la vérité.
[CHAPITRE EN COURS]


: 11px; font-family: Times New Roman; font-variant: small-caps; text-shadow: 5px 5px 5px white; padding-left: 10px">Code by Atalante

avatar
PUF : Soleilou, Winter ou Akasan
Messages : 98
Localisation : Derrière twa, BOUH !

Concernant votre chat.
~ Rang.: Mistral
~ Tribu.: Mistral
~ Liens.:
Admine psychopathe qui aime les crêpes arc-en-ciel. 8D
Voir le profil de l'utilisateur http://thelegendofelements.forumactif.org
Fiction - Les légendes de la forêt
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Illustrations de personnages des légendes Arthuriennes
» légendes du pays des vikings... suite
» [Bande] Gobelins des forêts
» [HRP] Description de la forêt
» [Archive 2009] 10-11-12/04 Festival Trolls et Légendes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Legend of Elements :: Hors Jeu :: Récits :: Vos textes-
Sauter vers:
Four SeasonsNever UtopiaNever UtopiaNever UtopiaNever UtopiaNever UtopiaNever UtopiaNever UtopiaNever UtopiaNever UtopiaNever UtopiaNever UtopiaNever UtopiaNever UtopiaNever UtopiaNever UtopiaNever UtopiaNever UtopiaNever UtopiaNever UtopiaNever Utopia
Never Utopia ♥